[Test] Smartphone Alcatel One Touch 995 Ultra


Il y a quelques semaines, j’ai eu l’occasion de tester un nouveau smartphone d’Alcatel : le One Touch 995 Ultra. Durant 2 semaines, j’ai eu en main cet Androphone de haut de gamme (pour le constructeur) entre les mains. Voici les résultats de mon test.

 

Prix

Évacuons directement la question financière.
En France, hors prime opérateur, il est difficile d’acheter un smartphone digne de ce nom qui ne soit pas chinois (je ne sais pas si ces deux phrases sont compatibles d’ailleurs…).
A moins de se tourner vers le marché de l’occasion, rares sont les smartphones proposés à moins de 200 €.

C’est pourtant bien la prouesse que réussi Alcatel avec le One Touch 995 Ultra. Et c’est un des bonnes surprises de ce test, puisque je n’ai découvert le prix qu’après le test.

 

Caractéristiques techniques, OS et Design

Je ne vais pas vous détailler ce que j’ai lu sur la brochure. Vous trouverez tous les détails sur l’image suivante.

Je souhaite mettre juste en avant son grand et lumineux écran (4,3″), le support des cartes de stockage micro-SD (j’aime l’ouverture) et la bonne connectivité sans fil (BT, WiFi, 3G, FM, GPS, DLNA).

Côté encombrement, on est au maximum de ce que je peux supporter (128 x 68 x 9.8 mm/127 gr). Mais un iPhone 5 est également trop grand pour moi.

L’ensemble est de bonne facture et semble solide. Je le trouve un peu « old School » en ce qui concerne son design, mais dans la droite lignée d’autres grandes marques comme Samsung.

Côté OS, je ne suis pas un grand fan d’Android en général, plus par méconnaissance que par religion. La version testée était livrée avec Gingerbread. La navigation est déroutante au départ, surtout par la présence de cette sorte de molette tactile 3D de sélection des menus (le SPB Shell 3D). Une fois qu’on a pris le coup, c’est assez efficace. Aucun menu n’est ainsi caché.

Le double APN me laisse un sentiment mitigé. Si le capteur face est trop limité (0.3 MP) et fait des photos d’une qualité discutable, le capteur arrière (5 MP) s’en tire beaucoup mieux et permet de faire des photos correctes, même si les couleurs sont un peu fades. Suffisant pour en faire des tirages.

 

Applications

Pour se différencier, les constructeurs se doivent de proposer des outils adaptés à la cible des utilisateurs qu’ils souhaitent convaincre.

Alcatel propose un pack sympa d’applications, mais très limité. Ainsi, on a droit à un serveur DNLA appelé One Touch Share et un utilitaire de sauvegarde (qui synchronise sur Dropbox nativement) assez complet et simple appelé One Touch Backup.
Le reste des applications se trouvent sur Google Play. Là encore, l’offre est limitée : Easy Installer, Android manager, Antivirus pro, Sweet Dreams, …

Mais chaque utilisateur personnalisera son smartphone. Il y a tellement d’applications gratuites.

 

Conclusion

Proposé à moins de 200€, il ne fallait pas s’attendre à avoir entre les mains un Galaxy S3 ou un iPhone 5. Néanmoins le OT 995 est un bon smartphone qui conviendra à la plupart des utilisateurs avides de fonctions sociales et de connectivité. Il dispose de toutes les technologies qui font un smartphone même s’il ne dispose pas des dernières que l’on trouve sur des smartphones à plus de 600 € (et pour cause).

Idéal pour un ado ou pour un anti-fanboy. Un excellent rapport qualité/prix en définitive.

En savoir plus sur le OT 995

Merci à Florence pour le prêt de cet appareil.