[Brève] Canonical cherche un moyen de faire décoller Linux


Même si les parts de marché de Linux évoluent favorablement depuis des années, force est de constater que le système d’exploitation libre ne décolle pas vraiment (même si son impact est sous-estimé).

Pourtant, les distributions récentes telles Ubuntu ou Mint ont toutes les qualités pour remplacer sans complexe les autres OS (Windows en tête).

Faisant ce constat, Canonical, la société qui développe et soutient Ubuntu a décidé de créer un rapprochement stratégique avec l’industrie informatique.

Pour ce faire, Canonical souhaite aller chercher les parts de marché à la source, à Taiwan, là où est fabriqué ou assemblé la quasi-totalité des ordinateurs.

Ainsi, Digitimes révèle qu’une réunion est prévue afin de présenter le nouvel OS Ubuntu 10.10 à des constructeurs comme Foxconn, Quanta ou Compal (les spécialistes connaissent bien ces noms).

Une chose est sûre, si Canonical réussi à convaincre ces entreprises, les parts de marché de Linux devraient décoller, surtout dans le secteur des tablettes tactiles, hit annoncé des prochaines fêtes de fin d’année.