[Photo] Les évènements qui ont influencé le monde #13


Bonjour, une nouvelle semaine commence. Cela sent de plus en plus les fêtes de fin d’année et bientôt les vacances pour beaucoup d’entre vous.

Comme tous les lundis, voici une photo d’un évènement qui a influencé le monde.

Cette semaine j’ai choisi, actualité oblige, le 60ème anniversaire de la déclaration universelle des droits de l’homme (DUDH comme ils l’appellent à l’ONU).

Le 10 décembre 48, les États membres de l’Organisation des Nations Unies (ONU), réunis en Assemblée générale au Palais de Chaillot, à Paris, adoptent la Déclaration universelle des droits de l’Homme, un texte définissant les droits de base devant s’appliquer à tous les êtres humains.

Composée de trente articles, la déclaration est marquée par le souvenir des horreurs de la Deuxième Guerre mondiale. On y lit au départ : « La méconnaissance et le mépris des droits de l’homme ont conduit à des actes de barbarie qui révoltent la conscience de l’humanité ». On y retrouve ensuite les droits de base qui sont définis comme « l’idéal commun à atteindre par tous les peuples et toutes les nations » : droits civils, politiques et sociaux.

Le Canadien John Peters Humphrey et le Français René Cassin en sont les principaux auteurs.

Cette déclaration fait l’objet de longues négociations à partir de la conférence de San Francisco tenue en 1945. Quarante-trois pays votent pour la Déclaration : Afghanistan, Argentine, Australie, Belgique, Birmanie, Bolivie, Brésil, Canada, Chili, Chine, Colombie, Costa Rica, Cuba, Danemark, République dominicaine, Équateur, Égypte, Salvador, États-Unis, Éthiopie, France, Grèce, Guatemala, Haïti, Inde, Irak, Iran, Islande, Liban, Libéria, Luxembourg, Mexique, Nouvelle-Zélande, Nicaragua, Norvège, Pakistan, Panama, Paraguay, Pays-Bas, Royaume-Uni, Turquie, Uruguay et Venezuela. Cinq pays s’abstiennent lors du vote (Arabie Saoudite, Biélorussie (Bélarus), Pologne, Tchécoslovaquie et Ukraine) alors que cinq autres refusent de participer : Honduras, Afrique du Sud, URSS (Russie), Yémen, Yougoslavie.

Si, dans le passé, des États avaient adopté des déclarations analogues au plan intérieur, c’est la première fois que les États s’entendent sur une définition des droits de base au plan international, de là son caractère universel. La déclaration sera, au fil des années, complétée par des déclarations régionales et par des pactes sur les droits sociaux. La Déclaration universelle des droits de l’Homme a un caractère plus symbolique et politique que juridique.

Bonne semaine à tous.

Crédit: un.org