Open Planet Ideas, quand la technologie vole au secours de l’écologie



De nos jours, personne ne peut raisonnablement se détourner des sujets écologiques. Non seulement par ce qu'il s'agit de notre avenir mais aussi parce que les médias sont là pour nous le rappeler.

Et les grands acteurs de l'économie l'ont bien compris. Il ont deux façons de s'y atteler :  soit ils en profitent simplement en claironnant leur supposé attachement à l'écologie, soit ils deviennent des intervenants actifs de la cause et font des propositions concrêtes.
C'est cette deuxième voie qu'à choisi le géant nippon Sony.

Avec Open Planet, Sony, en collaboration avec le WWF, entend mettre à profit la technologie, au service de l'écologie.

Open Planet Ideas

L'idée de Sony est de mettre à contribution les individus par le biais d'un concours, pour proposer des concepts à même de rendre notre environnement plus propre pour nous et les générations futures.

Chaque personne intéressée pour participer au concours devra proposer une réutilisation de produits ou technologies existants, chez Sony notamment, pour répondre à des enjeux environnementaux.

Concours Open Planet Ideas

Des experts désigneront ensuite le meilleur concept afin de le développer, grâce à l'appuie des ressources de Sony. Une idée qui ne restera donc pas lettre morte ! A noter que le projet ne sera pas commercialisé puisque il sera livré au domaine public.

Je me suis moi-même intéressé à la question et en parcourant les concepts déjà énoncés, j'en ai trouvé un particulièrement intéressant de nos jours. A l'heure ou l'on se plaint souvent des ralentissements sur les routes, et alors même que l'on sait que ceux-ci sont très souvent provoqués par le comportement des conducteurs et engendres des effets sur l'environnement, un certain Thierry Fournier propose d'utiliser les GPS pour réguler la circulation. Il y voit deux impacts immédiats :

  • Réduction du CO2 émis
  • Réduction des accidents de la route

Ce projet me semble tout à fait viable, d'autant plus que de plus en plus de véhicules sont équipés en standard d'un GPS embarqué.

En y réfléchissant bien, on peut y adjoindre l'asservissement par micro-caméra, afin d'affiner les informations remontées par les GPS, et ainsi gérer le positionnement immédiat des véhicules sur la chaussé, les uns par rapports aux autres. En allant un peu plus loin, on pourrait même rendre certaines portions de routes, comme les autoroutes, totalement automatisées.

Les gains seraient :

  • Fluidité du trafic (par une régulation automatisée).
  • Gestion fine des distances de sécurités, bien au delà des capacités des GPS civils..

Bien entendu, les technologies requises existent déjà et il suffit de la volonté de certains acteurs industriels et/ou politique pour qu'un tel projet voit le jour.

J'ai ajouté mon concept à la base du concours.

Article sponsorisé