« Le serious game fait entrer l’innovation dans la formation »


Michelin, France Télécom ou encore Renault font partie de ses clients. L’entreprise Daesign développe pour eux des serious games ou jeux de rôle virtuels. Non pas pour divertir les salariés, mais bien pour les former. A l’occasion du Serious Games Expo qui se déroule durant deux jours à Lyon, L’Usine Nouvelle revient avec Sébastien Beck, directeur général de l’entreprise, sur cette activité.

publié par usinenouvelle.com
 
 Aller lire l'article sur usinenouvelle.com