Etude : quelles raisons peuvent pousser à quitter Facebook ?


Les réseaux sociaux présentent régulièrement leurs statistiques d’usage. Une des limites à apporter à ces chiffres est qu’ils se concentrent principalement sur le nombre d’utilisateurs actifs mensuels (MAU). Si cette variable est bien plus pertinente que le nombre de membres inscrits, elle intègre tout de même un certain nombre de limites. L’usage n’est pas mesuré précisément, une seule connexion mensuelle suffit et le ressenti des internautes n’est pas analysé. Une étude de Pew Internet tente cette fois d’aller plus loin, en se basant sur un échantillon de 1 006 adultes vivant aux Etats-Unis.

publié par blogdumoderateur.com
 
 Aller lire l'article sur blogdumoderateur.com