La Cnil démontre que l’iPhone est un mouchard hyperactif


La Commission nationale Informatique et Libertés (Cnil) et l’Inria ont analysé la façon dont l’iPhone enregistre et utilise les données. Les résultats de ce projet « Mobilitics » sont frappants : le smartphone d’Apple envoie de gigantesques quantités de données sans que cela ne soit toujours justifié. Ainsi, une application utilisée accède au réseau dans 93% des cas.

publié par journaldunet.com
 
 Aller lire l'article sur journaldunet.com