Une alternative bénévole et libre à Google Maps


Lors de l’annonce du nouvel iPad, Apple a créé la surprise en abandonnant Google Maps pour la géolocalisation dans iPhoto, au profit d’un autre service de cartographie, OpenStreetMap (OSM). Comme Foursquare il y a quelques semaines, le constructeur de l’iPad a choisi de s’orienter vers une solution libre, gratuite et basée sur les apports des contributeurs.

Né en 2004, OpenStreetMap est l’équivalent de Wikipedia pour la cartographie. Le service est géré par une fondation sans but lucratif et les cartes sont créées par les utilisateurs. Concrêtement, elles peuvent être éditées de chez soi ou en déplacement, en utilisant un appareil GPS qui enregistre son trajet.

publié par lefigaro.fr
 
 Aller lire l'article sur lefigaro.fr