6 cas déconseillés ou incompatibles avec l’ auto entrepreneur


S’inscrire sous le statut auto entrepreneur est souvent la première idée qui vient aux aspirants entrepreneur qui souhaite se lancer pour la toute première fois.

Et il est vrai que ce régime est particulièrement attrayant de par sa simplicité administrative (si on fait la comparaison avec la constitution d’une société en SARL, SASU, EURL et les obligations comptables qui vont avec par exemple). L’autre avantage est que l’inscription peut se faire en 5 minutes chrono sur Internet.

Mais attention car l’auto entrepreneur ne convient pas à tout type de projet d’entreprise !

Voici 6 cas pour lesquels le statut d’auto entrepreneur est déconseillé, voir même interdit

publié par autoentrepreneurinfo.com
 
 Aller lire l'article sur autoentrepreneurinfo.com