Le télétravail en France: « Mythe » ou « Réalité »?


Après la décision de Pierre Chappaz de « quitter » le Web français, une question m’est venue à l’esprit. Où en est-on avec le télétravail? M. Chappaz est quand même l’un des « précurseurs » et le plus ardent défenseur du télétravail avec les différentes sociétés qu’il a dirigé, et surtout avec la dernière, Wikio.

Il y a quelques mois, il livrait sa vision de l’entrepreneuriat et du télétravail, et j’avais d’ailleurs publié une vidéo à ce propos.

Nous somme en 2009 et depuis quelques jours il est possible pour webworkers de se déclarer en tant qu’auto-entrepreneur.

La LME (Loi de Modernisation de l’Economie) et en particulier le statut d’auto-entrepreneur font parti du plan 2012 dît Besson (du nom du Secrétaire d’État chargé de la prospective et de l’évaluation des politiques publiques et plus récemment en charge du développement de l’économie numérique). L’un des chapitres du plan Besson est intitulé « favoriser le développement du télétravail« .

Et il y a du boulot! En France seul 7% de la population active utilise ce mode de travail, contre une moyenne de 15% en Europe et même 25% aux États-unis. Autant dire que nous sommes en retard et que c’est un mythe.

A l’heure où l’on parle d’écologie, de pétrole cher, d’encombrement urbain et relance de l’économie, il serait temps de s’y intéresser.

Fin octobre 2008, une proposition de loi a été déposée afin de définir les contours d’une loi visant à promouvoir et encadrer le télétravail.

Déposée par plusieurs députés (Jean-Pierre Decool, Pierre Morel-a-L’Huissier et Bernard Gérard notamment) la proposition associe largement le télétravailleur au monde de l’IT et du Web:

[Un télétravailleur est] toute forme d’organisation ou de réalisation du travail, utilisant les technologies de l’information dans le cadre d’un contrat de travail et dans lequel un travail, qui aurait également pu être réalisé dans les locaux de l’employeur est effectué par un salarié hors de ces locaux, de façon régulière et volontaire.

Le texte définit aussi des obligations pour les employeur (en majorité, concernant notamment les moyens et la protection ainsi que le respect de la vie privé du salarié) et l’employé.

Il définit également un cadre concernant la lutte contre l’isolement et la fiscalité. Il indique en outre que les administrations ont tout à fait le potentiel pour promouvoir ce type d’organisation.

 
Personnellement j’ai failli tenter l’expérience lorsque j’ai quitté Paris pour Nice; mon employeur souhaitait me garder et travailler de cette manière, avec des visites sur Paris régulièrement. J’étais très tenté mais la perspective d’être isolé m’a effrayé. Aujourd’hui je regrette beaucoup de ne pas avoir tenté l’aventure. C’est à coup sûr un mode de fonctionnement qui me convient. On ne sait jamais…. ça arrivera surement un jour ;)

Toujours est-il que cette loi va dans le bon sens et devrait permettre de développer le télétravail en France et d’en faire enfin une réalité…. pour le bien de beaucoup de monde.

Je vous encourage à lire la proposition de loi, même si parfois c’est un peu long.

Téléchargez la proposition de loi en PDF

Voir la proposition de loi en HTML

 
Et vous, vous en pensez quoi? Pour ou contre? Quels sont les arguments? N’hésitez pas à donner votre avis dans les commentaires.