Guerre des navigateurs : les chiffres définitifs des parts de marchés en 2011


Cette année, la guerre des navigateurs a été très souvent mise en avant. Il faut dire que de nombreux évènements sont venus émailler les évolutions, parmi lesquels le passage sous les 50% de parts de marché de IE et l’explosion de Chrome.

Maintenant que l’année 2011 est terminée, nous pouvons faire des conjectures sur les chiffres annuels.

Comme on peut le voir sur ce graphique fournit par NetApplications, sur une année, IE reste en tête, avec 56% des parts. Firefox reste deuxième (23%) juste devant Chrome (14%).

Mais si on regarde de plus près les tendances, on s’aperçoit que IE est en chute libre et que Firefox marque sérieusement le pas. Sans surprise le grand gagnant de 2011 est Chrome. Pari gagnant pour Google qui va pouvoir nous afficher des pubs dans son navigateur.

Même si Firefox semble sauvé pour les 3 prochaines années, à ce rythme je vois mal Google investir encore près d’un milliard de dollars dans la fondation Mozilla lorsque Firefox ne représentera plus que quelques pourcents, et donc peu de recherches.
Nous serons alors à la merci du géant de Moutain View.

Bien entendu ces chiffres sont à nuancer avec ceux des mobiles, qui prennent une importance grandissante.