[Etude] En 2015, le piratage coutera 56 milliards d’euros en Europe


Sujet ô combien sujet à controverse, le piratage sur internet a fait couler beaucoup d’encre l’année dernière, année de l’avènement de la loi dîtes HADOPI.

Pour autant, le piratage est une réalité.

Dans une étude sur le phénomène du piratage, le cabinet TERA estime que les pertes directes des industries culturelles européennes ont couté pas moins de 10 milliards d’euros en 2008 (1,7 milliard en France).
Pire, cette estimation grimperait à la somme faramineuse de 56 milliards d’euros en 2015.

L’étude, basée sur des données statistiques de l’Union Européenne et de l’OMPI (Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle) estime en outre qu’en 2008, le téléchargement illégal aurait causé la destruction de 186000 emplois. Ce chiffre grimperait à 1,2 millions en 2015.

Pour autant, la cabinet Tera n’établit pas de lien direct entre le piratage sur Internet et la baisse d’activité des industries concernées et propose ainsi deux modes de calculs dont l’un prend en compte l’évolution du trafic IP (donc prenant en compte le streaming), et l’autre sur les échanges de fichiers.

Si l’on s’en tient aux conclusion du rapport, la lutte contre le piratage devrait donc favoriser la création d’emplois dans le secteur.

Je vous invite à lire le rapport complet, qui n’est pas très long et très intéressant.

Lisez le rapport « Promouvoir l’économie
numérique » (PDF)

crédits image