[Etude] Pénétration de Facebook au fil des années


Facebook est sans conteste le réseau social de référence. Son développement de ces dernières années s’est fait à marche forcée, dans le monde entier.

Créé en 2004, Facebook revendique aujourd’hui (09 mars 2010) plus de 400 millions d’utilisateurs dans le monde.

Entre 2004 et 2009, la progression a été exponentielle comme le montrent les illustrations qui suivent, dont les données sont basées sur Google Insight, une bonne mesure du bouche à oreille sur le Web.

2004

Lancé en 2004, le site Facebook s’appelait alors « Thefacebook » et concernait uniquement les étudiants américains.


source

2005

L’année 2005 est marquée par l’abandon du nom de domaine thefacebook.com pour facebook.com. Ce dernier fut acheté 200000 dollars. A cette époque, les lycéens peuvent accéder au site, sur invitation uniquement.


source

2006

En septembre 2006, Facebook s’ouvre au grand public. Effet immédiat, puisque le service est très utilisé, y compris en dehors des États-unis (Canada, Royaume-Unis et Puerto Rico principalement).


source

2007

2007 marque le réel tournant international de Facebook. Le Canada est une figure de proue très active, suivi par le Royaume-Uni, l’Afrique du Sud et la Turquie.
L’expansion passe par l’enrichissement du service. C’est pourquoi cette année là, Facebook publie son API pour les développeurs. En quelques mois, ce sont des milliers d’applications qui sont développées.


source

2008

En Turquie, c’est de la folie. Le pays devient le plus actif (par rapport à sa population) dans le monde. D’autres pays entre dans la danse tels la Colombie, le Chili, le Vénézuela. En Europe, la Croatie et la France se démarquent.


source

2009

L’ensemble du monde est désormais atteint par le phénomène Facebook (sauf la Chine).


source

 
Belle réussite pour un site dont l’intérêt me parait encore aujourd’hui limité. D’autant plus que la monétisation du service semble réussie. Et le meilleur reste à venir visiblement.

Vous pouvez également voir le même billet pour le webware de microblogging Twitter.

crédits: pingdom