[Etude] Le Cloud Computing pèsera 150 milliards de dollars en 2014 !


Le Cloud Computing, buzzword en vogue l’an dernier, arrive à maturité. Après une structuration de l’écosystème, les éditeurs évangélisent désormais les entreprises pour leur faire accepter les concepts de l’ »Informatique dans les nuages ».

A tel point, que le marché a cru de 25% entre 2008 et aujourd’hui. De son côté, le cabinet Gartner prédit que cette croissance (+16% sur un an) ne va pas s’arrêter là, pour atteindre des sommets en 2014 !

 
Dans son étude Forecast: Public Cloud Services, Worldwide and Regions, Industry Sectors, 2009-2014, Gartner précise que le marché devrait atteindre les 68 milliards cette année, et continuer jusqu’à 150 milliards de dollars en 2014 !

Il semblerait que les décideurs IT (secteurs des finances et industries manufacturières en tête) prennent désormais en compte ces services Cloud dans leurs choix stratégiques, afin de limiter les coûts opérationnels et les risques mais également de s’assurer d’une dépense juste au regard de l’utilisation (paiement à l’utilisation, sans investissement lourds et hasardeux initiaux)

Parmi les dépenses réalisées dans ce secteur, les logiciels arrivent en tête, suivis par les infrastructures. Les 5 prochaines années devraient voir un investissement global de plus de 110 milliards de dollars sur les Software, Platform & Infrastructures as a Service.

D’un point de vue géographique, Européens et Américains sont les plus actifs, mais devraient être rattrapé par les autres zones géographiques en forte croissance (Asie notamment).

Une bouée pour les éditeurs de Cloud Computing, qui en cette période économique morose, voient d’un très bon œil ce gigantesque marché.

Reste à convaincre les plus réticents en améliorant la sécurisation et la confidentialité des données.