[Censure / Chine] Google, l’arroseur arrosé


Tous le monde connait les agissements de la Chine en matière numérique, ce grand pays démocratique dans lequel les internautes sont libres comme l’air.

Le géant américain (et pas que lui) Google avait succombé aux sirènes en 2008, en filtrant de son propre chef le contenu distribué en Chine. Ainsi pour nos amis internautes chinois, impossible de lire un article jugé « controversé » (comprendre « qui ne plait pas au pouvoir en place« ).

Google voulait conclure un marché à long terme avec la Chine concernant les livres électroniques (comme c’est le cas en Europe par exemple) via son offre Google Books.

google_fr_livres

La firme de Mountain View s’est vue adresser une fin de non-recevoir de la part du Parti pour cause de soupçon de …. censure! En effet, selon The Inquirer, Google ferait remonter une alerte de sécurité (une sombre histoire de logiciel malicieux) lors de la recherche des certains livres chinois.

Même les auteurs chinois sont opposés à ce projet. Ils accusent Google de violer les droits d’auteurs locaux, à cause de cet avertissement. Ils s’appuient notamment sur les résultats du moteur local, Baidu, qui lui ne lève aucune alerte.

google-chine

Et quand le Parti Communiste s’en mêle, on en arrive à une situation où la Chine accuse officiellement Google de censure pure et simple. Ouahou! si un jour on m’avait dit ça, j’aurais bien ri. Comme quoi se compromettre intellectuellement ne suffit pas.

En même temps je suis rassuré, la Chine lutte activement contre la censure ;) .

via The Inquirer